Dès l'arrivée du coronavirus en Italie, nous avons pris en considération les recommandations de nos collègues Dewesoft China, afin de réagir au plus vite. Leur principal conseil : "Protégez votre équipe !".

Protégez l'équipe 

C'est exactement ce que nous avons fait - nous avons commandé et commencé à utiliser des équipements de sécurité, des masques, des charlottes et des tenues. Le gel hydroalcoolique est disponible partout dans l'entreprise. Les points les plus critiques tels que les poignées de portes, les interrupteurs et les robinets doivent être manipulés avec des mouchoirs -pas directement à la main-. Nous avons réorganisé la production en deux équipes et mis en œuvre la stérilisation des marchandises dans le processus. Les développeurs ont commencé à travailler de chez eux avant que le gouvernement n'émette des restrictions. 

Protecting the team in Coronavirus lockdownChez Dewesoft, la production fonctionne par équipe - une distance de deux mètres est conservée entre chaque personne.

Notre équipe Dewesoft China nous a fourni des équipements afin que la production reste active tout au long de cette épidémie.

Coronavirus protective gearTout ce qui vient de l'extérieur de l'entreprise est mis en quarantaine pendant 24 heures.

Au travail, la régle est simple - la sécurité d'abord - tout le monde doit agir comme s'il était infecté et doit veiller à empêcher la propagation du virus. 

La prise de température de chaque employé est faite à leur arrivée et toutes les 4 heures.

Le bon esprit de l'entreprise est préservé pour déveloper et produire nos systèmes dans les plus brefs délais.

Prendre ses responsabilités - Unir ses forces

Chaque entreprise doit être responsable envers la société et le monde que nous partageons tous, en particulier en cas de crise. La Slovénie n'était pas, comme beaucoup d'autres pays, bien préparée à une telle crise sanitaire. Nous avions même offert 1,3 million de masques à la Chine elle-même au début de l'épidémie, et étions donc nous-même sous-équipés.

À la mi-mars, il y avait une immense pénurie de masques et de gants de protection ainsi que de respirateurs. Le manque d'équipements de protection influe grandement sur la propagation du virus et le manque de respirateurs augmente considérablement le nombre de décès, de sorte que ces carences sont très importantes à corriger. Nous sommes même intervenus au niveau national à la télévision pour alerter de l'importance d'une protection pour tout le monde.

Jure Knez à la télevision nationale - donne l'exemple de protection individuelle à porter

À la fin d'une émission, le président de Dewesoft, Jure Knez, l'a exprimé très clairement: "Je souhaite que les politiciens commencent également à porter des masques pour montrer à tous les gens à quel point il est important de se protéger." La prise de conscience augmentait de jour en jour.

Nous avons commencé à partager notre équipement de protection de la sécurité avec les hôpitaux, les entreprises et les maisons de retraite où les personnes âgées ont été infectées. En Slovénie, la plupart des gens ont été infectés et sont morts dans des maisons de retraite. Même en travaillant avec des personnes infectées, le personnel n'avait que des masques de chirurgie ou pas de masques du tout, donc dès la réception de nos masques KN95 de Chine, nous les avons livrés le même jour aux endroits les plus critiques.

 

Dewsoft has donated thousands of masks to Slovenian healthcareDewesoft a fait don de milliers de masques aux maisons de santé, de retraite et à la protection civile slovène.

Avec l'aide de notre équipe chinoise, nous avons également organisé la livraison de respirateurs à un hôpital local, ce qui pourrait potentiellement sauver des vies. De nombreuses entreprises de nos régions ont participé à ce don.

Avec l'aide du directeur de Dewesoft China, Jacky Wang, deux respirateurs ont été livrés à l'hôpital de Trbovlje - offerts par les entreprises de la région de Zasavje.

With the help of the Dewesoft director, Jacky Wang in China, two ventilators have been delivered to the hospital in Trbovlje

Plus de 250 000 masques de protection

Alors que nous courions contre le temps, nous avons compris que nous ne pourrions jamais équiper les ménages de masques importés de l'étranger. Plusieurs tentatives ont été faites pour les acheter en plus grande quantité de Chine, d'Ukraine et d'Espagne, mais rien n'a vraiment fonctionné.

Nous devions sortir des sentiers battus. L'une des entreprises de notre pépiniaire d'entreprise Katapult est très qualifiée dans le textile. Jelka Verk, leader de la startup MoreThan Beauty a rapidement fait le design pour les masques et nous avons trouvé une bonne source de polypropylène, le matériau idéal pour fabriquer les masques. Dewesoft a investi dans le matériel et nous avons lancé une campagne sur les réseaux sociaux où les ménages pouvaient avoir ce matériel gratuitement.

Plus de 250 000 masques de protection ont été produits et livrés par des bénévoles - conçus par la startup MoreThan Beauty et Katapult .

More than 250.000 protective masks have been produced and delivered by volunteers

Au début, nous avions une portée locale, mais nous avons rapidement été confrontés aux demandes de toute la Slovénie. Nous devions organiser rapidement l'emballage et la logistique. Au final, 25 km de matériaux, de masques et 70 km de sangles élastiques ont été coupés, emballés et expédiés, permettant à pratiquement tous les ménages slovènes de fabriquer des masques réutilisables pour eux-mêmes et leurs proches.

En deux semaines, plus de 250 000 masques ont été fabriqués et plus de 5 000 bénévoles qualifiés ont créé environ 1 M € de masques - presque à partir de rien. Les commentaires des gens étaient tout simplement incroyables, tout le monde avait le sentiment d'avoir participé et partagé cette grande histoire. Chaque masque que nous avons créé peut aider à prévenir les décès, ce qui les rend inestimables.Protective masks home production

Evolution du coronavirus en Slovénie

Comment nous en sortons-nous en Slovénie cette première semaine d'avril? Jusqu'ici tout va bien, mais cela ne signifie pas qu'il faille se relâcher.

La meilleure matrice de comparaison consiste à tracer de manière logarithmique la moyenne hebdomadaire des nouveaux cas par rapport au nombre total de cas. Le rythme de propagation du virus s'il n'est pas contrôlé est pratiquement le même partout, ce qui signifie que nous pouvons réellement voir quelles actions réussissent. Les pays pro-actifs s'en sortent mieux que d'autres.

Confirmed COVID-19 cases

Vue animée des cas confirmés de COVID-19 dans le monde.

Dans les mois à venir, pour contrôler la propagation de l'infection, nous devons suivre attentivement les règles sur la façon de vivre avec ce virus et, d'autre part, prendre des mesures claires pour restaurer l'économie. Sinon, nous souffrirons davantage de la crise économique que du virus lui-même.

À cette occasion, nous tenons à remercier nos employé(e)s, partenaires, client(e)s et bénévoles qui croient en nous et ont contribué à la réalisation de ces projets. Enfin, un grand merci à ceux et celles qui se tiennent en premières lignes au péril de leur santé pour lutter contre ce virus.